Représentations graphiques

Rien de tel qu’un dessin, qu’une photo, qu’une « map » pour représenter une masse d’informations, des concepts liés entre eux, les phases d’un projet, des tâches, des idées et leurs relations, etc.

Plusieurs sites internet nous livrent et répertorient justement des modèles de ces représentations. Le plus exhaustif est certainement Virtual-Literacy (attardez-vous sur la métaphore de la classification périodique des éléments). Kartoo (ou tout au moins son inventeur) présente également MapDream. La carte des outils est une mine d’or. 

Voilà des pistes intéressantes pour visualiser le contenu de votre disque dur, le résultat d’une recherche sur Internet, les volumes des publications de vos clients, les mots clés les plus réactifs dans votre surveillance de sites concurrents, etc.

A suivre…

Wikipedia fait débat

A peine plus de quelques heures après la parution d’un article dans Le Monde sur Wikipédia (de F.Marmande) et ce sont déjà des dizaines de réactions de lecteurs qui viennent dans leur très grande majorité rappeler à l’ordre l’éditorialiste.

Il est vrai que ce dernier n’y est pas allé de main morte (main qu’il a dû se coincer dans une porte avant d’écrire son article). Le ton est cynique et personnellement je pense que l’auteur n’a que ce qu’il mérite. Wikipedia est tout de même le fruit d’un travail collaboratif d’une rare intensité et d’une rare qualité sur la toile (souvent citée pour illustrer ce fameux web 2.0). D’ailleurs cet article tend à le rappeler.

Vous trouverez un autre son de cloche réellement à l’opposé du précédent sur le blog d’un autre journaliste (F. Pisani).

Bref, puisque Wikipédia est imparfaite et avant qu’elle n’intègre des bandeaux publicitaires, participez !

Une étude qui en dit long…

Un article d’Accenture donne les résultats d’une étude réalisée sur 1000 cadres des Etats-Unis et du Royaume-Uni.

Voici quelques-uns des résultats de cette étude :

> Les directeurs passent 2 heures par jour à la recherche d’information et 50 % de celle obtenue serait sans intérêt à leurs yeux ;
> Près de 3 répondants sur 5 ne parviennent pas à accéder à l’information intéressante dans l’entreprise, alors qu’elle existe ;
> 42 % utiliseraient de fausses informations au moins une fois par semaine ;
> 40 % observent de la rétention d’informations au sein même de leur société ;
> A l’inverse, 40 % considèrent que l’information est tellement disponible qu’ils mettent longtemps à trouver les données qui les intéressent.

Un sondage ne colle pas nécessairement à la réalité mais la tendance semble bien marquée : le Knowledge Management a de beaux jours devant lui…

Cartographie de l’information : l’avenir des moteurs de recherche

Après lecture d’un article de Stéphane Chaudiron (professeur en sciences de l’information et de la communication ; chargé de mission au sein du bureau de l’information scientifique et technique du Ministère de la Recherche), lu sur Abondance, je reviens sur un thème qui à mon avis va (ou tout au moins devrait) constituer une rupture technologique au niveau des moteurs de recherche : la visualisation de l’information et la prise en compte de ses aspects sémantiques.

Bien que des avancées notables soient proposées par les moteurs Kartoo ou Exalead notamment, nous sommes encore à l’age de pierre me semble t-il pour la majorité des moteurs qui affichent des résultats sous la forme d’une liste textuelle.

Pour être pertinente, cette approche devra s’appliquer à de gros corpus. L’idée est non seulement d’améliorer l’ergonomie des outils de recherche mais aussi d’activer des fonctions cognitives favorisant un processus décisionnel plus efficace.