Wikipedia fait débat

A peine plus de quelques heures après la parution d’un article dans Le Monde sur Wikipédia (de F.Marmande) et ce sont déjà des dizaines de réactions de lecteurs qui viennent dans leur très grande majorité rappeler à l’ordre l’éditorialiste.

Il est vrai que ce dernier n’y est pas allé de main morte (main qu’il a dû se coincer dans une porte avant d’écrire son article). Le ton est cynique et personnellement je pense que l’auteur n’a que ce qu’il mérite. Wikipedia est tout de même le fruit d’un travail collaboratif d’une rare intensité et d’une rare qualité sur la toile (souvent citée pour illustrer ce fameux web 2.0). D’ailleurs cet article tend à le rappeler.

Vous trouverez un autre son de cloche réellement à l’opposé du précédent sur le blog d’un autre journaliste (F. Pisani).

Bref, puisque Wikipédia est imparfaite et avant qu’elle n’intègre des bandeaux publicitaires, participez !

Une étude qui en dit long…

Un article d’Accenture donne les résultats d’une étude réalisée sur 1000 cadres des Etats-Unis et du Royaume-Uni.

Voici quelques-uns des résultats de cette étude :

> Les directeurs passent 2 heures par jour à la recherche d’information et 50 % de celle obtenue serait sans intérêt à leurs yeux ;
> Près de 3 répondants sur 5 ne parviennent pas à accéder à l’information intéressante dans l’entreprise, alors qu’elle existe ;
> 42 % utiliseraient de fausses informations au moins une fois par semaine ;
> 40 % observent de la rétention d’informations au sein même de leur société ;
> A l’inverse, 40 % considèrent que l’information est tellement disponible qu’ils mettent longtemps à trouver les données qui les intéressent.

Un sondage ne colle pas nécessairement à la réalité mais la tendance semble bien marquée : le Knowledge Management a de beaux jours devant lui…