Visualisation de données : suite et fin

Deuxième et dernier billet relatif à la visualisation de données avec l’exemple de l’industrie musicale.

Voici donc une autre représentation possible des informations présentées sur le blog digitalmusicnews.com. Si vous cliquez sur l’image vous accéderez à la version interactive (applet java) qui vous affichera les pourcentages et des aides à la lecture.

visualisation-donnees

Pas d’animation mais une vue globale des 30 dernières années qui se lit en un seul coup d’œil. On discerne la prédominance du CD à partir des années 90 et sa chute annoncée à partir de 2005. De même, la multiplicité des formats qui ont tenté de proposer des alternatives au CD en déclin dont ceux, à la marge et quelquefois à peine visibles, qui n’ont pas réussi à s’imposer.

Ce graphique, toujours perfectible et malgré son caractère statique, est ainsi bien plus lisible qu’une animation de camemberts ou de bulles.

Visualisation de données

Via mon compte Twitter (@iconnexe), j’ai vu passer un lien (RT @Vincent__D) vers des données liées aux supports musicaux utilisés ces 30 dernières années. Une animation faite de camemberts qui s’affichent successivement nous donnent les pourcentages des revenus de l’industrie musicale en fonction des médias et des années.

Comme le signalent quelques commentaires de ce blog et sans négliger le travail de collecte que représente cette animation, les camemberts ne sont sans doute pas la meilleure façon de visualiser ces données. Tout d’abord on ne passe pas d’une année sur l’autre de façon fluide, ce qui crée une rupture gênante au niveau de la lecture. Ensuite, on ne peut pas faire de pause et lire les pourcentages indiqués (sauf à aller voir les images relatives à chaque année). On note aussi qu’à partir des années 2005, le pourcentage de certains médias est à zéro bien qu’ils soient pourtant représentés dans l’animation.

J’ai donc réalisé un autre type d’animation, plus fluide, avec ces fonctions de play et pause manquante à mon avis dans la version originale.

data-visualisation

Cette animation sur la visualisation de données est accessible ici (elle démarrera votre machine virtuelle Java).

La surface des cercles (et non le diamètre) est proportionnelle aux pourcentages affichés à leur survol. L’animation est bien entendu perfectible : passage plus rapide d’une année à l’autre, réglage de la vitesse, etc., pourraient justifier des développements ultérieurs. Ceci reste néanmoins une alternative honorable à son original. Elle permet notamment de se rendre compte par exemple de la rapidité de l’émergence du portable, des différents formats qui n’ont pas réussi à percer après les années 2000 et bien sûr de la pluralité de l’offre actuelle.

Toutefois, nous verrons dans un prochain billet qu’elle ne constitue pas la panacée avec ce type de données. Ainsi l’espace vide entre les cercles ne représente rien et dilue l’information.

Suite de cette « récréation » autour de la représentation de données dans quelques jours…