S’aider du Mind Mapping pour enseigner le FLE

J’ai pu mener une formation aux cartes mentales auprès de 25 enseignants (professeurs, éducateurs, pédagogues indépendants) via visioconférence, pour l’Alliance Française du Porto Alegre au Brésil. Toutes ces personnes étaient concernées par l’apprentissage du « français langue étrangère » (FLE) à destination de leurs apprenants, enfants ou adultes.

L’expérience s’est révélée extrêmement positive, d’une part parce que les conditions techniques (qualité de la transmission) étaient réunies pour assurer une « présence » continue très correcte avec l’audio et la vidéo, et d’autre part par le retour des stagiaires. Même les plus réticents d’entre eux qui doutaient de l’intérêt de l’outil en début de parcours, ont compris que c’étaient une méthode efficace pour enseigner les notions essentielles du français.

Cette formation a duré 2 jours, avec des apports théoriques et des travaux pratiques en demi-groupe.

Parmi les cartes qui ont été projetées et commentées, voici celle sur les accents avec sa version Bescherelle. Ouf, on respire un peu plus avec la carte mentale, non ?

Apprentissage du français FLE avec les cartes mentales

Lire la suite

Retour d’expérience d’une formation aux cartes mentales donnée à des profs de collège

J’ai terminé le mois dernier une formation de 2 jours sur le thème des cartes mentales, formation donnée à une douzaine de professeurs d’école, de collège et de lycée.

Mind Mapping dans l'enseignement

Fait très important : ces professeurs n’étaient pas volontaires et si la grande majorité étaient enthousiastes à l’idée de la suivre, quelques-uns (4 pour être précis) étaient plutôt dubitatifs sur son intérêt. Sans doute avaient-ils eu de mauvaises informations sur cet outil : l’un d’eux a clamé haut et fort que ce n’était pas une méthode miracle ! Et c’est vrai : je ne la présente jamais comme telle mais elle s’inscrit plutôt comme un complément à l’enseignement traditionnel, donne d’autres moyens d’appréhender l’information, de mieux se l’approprier, d’être acteur dans le processus d’apprentissage.

En fait, de nombreux autres leviers, inspirés des intelligences multiples d’Howard Gardner par exemple, permettraient de transformer ces vieux schémas de l’enseignement que nous avons gardé en France. Vaste débat… En attendant cette immense réforme, le Mind Mapping reste vraiment un moyen simple et d’une rare efficacité pour comprendre, apprendre, réviser et s’organiser.

Alors, quel bilan peut-on faire de cette formation ? Pour moi, il est clairement positif ! Les évaluations finales sont très encourageantes :

cartes-mentales-enseignement

 

Même si certains doutent encore… :

cartes-mentales-collège

(suite…)

Lire la suite

Visualisation de données : Tableaux de bord avec Google Charts

Un des derniers projets que m’a confié le Smeag (Syndicat Mixte d’Etude et d’Aménagement de la Garonne) était relatif à L’observatoire Garonne, c’est à dire un site qui recense un nombre considérable de données sur l’écosystème de la Garonne et notamment sur les poissons migrateurs et le Plan de Gestion d’Etiage.

Les informations collectées depuis de nombreuses années se présentent sous la forme de données chiffrées et viennent enrichir une série d’indicateurs. Ces derniers devaient être représentés graphiquement de façon aisée par mon client. Ici, pas question de « parler Javascript ». En outre, les formes demandées étaient nombreuses : camemberts, courbes, barres (empilées ou non), aires (empilées ou non), représentation du temps, diagramme de Sankey, scatter plot, etc.

Tableaux de bord avec Google ChartsExtrait d’éléments du tableau de bord de l’Observatoire Garonne

Ma prestation de conseil en visualisation de données a donc débuté par la recherche d’un environnement souple, peu couteux (voire gratuit) qui pouvait répondre aux exigences de mon client.  Même si  plusieurs solutions pouvaient convenir, je me suis tourné vers la bibliothèque Google Charts, qui propose ces types de représentation avec la possibilité, via Google Drive, de disposer de sources de données aisées à mettre à jour . La difficulté a été d’écrire une interface qui masque le Javascript au client mais la mission a été accomplie puisque l’insertion et la modification des graphes et des sources de données est très simple dans le CMS de ma conception. (suite…)

Lire la suite

Belle découverte des cartes mentales pour des collégiens

Samedi dernier, je recevais des collégiens accompagnés de leurs parents, soit 3 enfants et 3 adultes. C’était à l’occasion d’un nouvel atelier Mind Mapping pour collégiens, lycéens et étudiants.

groupe-parents-enfants-carte-mentale

Pas facile de se lever un samedi matin pour aller « travailler » après une semaine de cours. C’est bien ce que m’a fait remarquer un des jeunes en début de séance… L’ambiance a très vite changé après l’explication des premiers principes de création des cartes mentales et leurs usages. A la fin de cet atelier, enfants et parents semblaient enchantés, y compris le jeune garçon un peu bougon en début de séance. C’est même lui qui s’est exprimé de cette façon sur sa fiche d’évaluation :

evaluation1

L’une des jeunes filles a tout de même coché la case « Je suis content(e) que ce soit terminé » (avec les 2 premières cases) ! Surpris, je lui demandais pourquoi cette remarque. Et voici sa réponse : « Oui, parce que j’ai faim maintenant ! » Rire général pour clore cet atelier très sympathique !

eval2

(suite…)

Lire la suite

Le commentaire d’une stagiaire après une formation aux cartes mentales

J’ai donné une formation aux cartes heuristiques, stage de trois jours sur un de mes thèmes favoris (avec la cartographie de données et de l’information). Cinq personnes y participaient, soit un petit groupe qui permet des échanges sympathiques dans une ambiance conviviale. D’ailleurs, en parlant de convivialité, café, thé, petits gâteaux, jus de fruits et chocolat sont toujours présents pendant les pauses… ;)

Mind Mapping Toulouse
Elaboration de cartes mentales avec papiers et crayons de couleur avant le passage au logiciel

Hier, j’ai reçu ce message d’une des personnes présentes. Je vous le livre tel quel :

Juste quelques mots pour te dire que je mets en pratique de façon quasi quotidienne ce que j’ai pu apprendre en formation avec toi. A la fois au boulot et à la maison.
J’ai même converti mon mari à l’outil. Je lui ai parlé de la formation mais ça ne lui a fait ni chaud ni froid… Puis j’ai fait une carte sur les projets à faire dans notre jardin pour l’année et là il a eu le déclic : « c’est super on voit tout d’un coup, je fais des listes mais j’en oublie la moitié…  »
Au boulot ils sont tous étonnés… et encore j’ai pas osé sortir les crayons de couleur en réunion.
Encore merci !

(suite…)

Lire la suite

Une belle expérience de formation au Mind Mapping à Dakar

J’ai été sélectionné pour former deux  groupes de 10 personnes de l’Organisation Internationale du Travail à Dakar. La durée de la formation « Efficacité professionnelle avec le Mind Mapping » était de deux jours et de ce fait, j’ai donc séjourné une semaine au Sénégal.

Au delà des applications professionnelles (organisation et gestion de projets, classement de documentation électronique, prise de notes, résumé d’un document, veille, etc.) nous avons aussi aborder des aspects plus personnels comme l’élaboration d’un CV ou encore le « travail d’introspection » que permettent les cartes mentales en utilisant du papier et des crayons de couleurs  (j’ai donné une formation à un groupe de psychologues au printemps dernier qui ,sans le savoir, utilisaient des outils semblables auprès de leur patients).

Ce fut vraiment une très belle expérience ! Tout d’abord, j’ai été chaleureusement accueilli par les participants qui ont manifestement appréciés cette formation (voir les évaluations sur cette page). Ensuite, aller en Afrique dans un cadre professionnel, ce n’est pas rien ! Dakar, le Sénégal, comme beaucoup de régions africaines, sont plein de contrastes où l’on sent tout le potentiel du pays et tout le chemin qui reste à faire pour qu’il prenne forme.

stage-cartes-mentales

Lire la suite

Une dataviz sur le bruit des avions

Avec la mouvance Open Data, de nombreuses données sont disponibles sur le Net et parmi celles-ci, des informations sur la fréquence et le niveau de bruit des avions au voisinage des aéroports. J’avais d’ailleurs écrit un article il y  a quelques mois à partir des données d’un capteur de ma fabrication.

Ce qui suit est cette fois-ci relatif à un système plus professionnel, avec des mesures en décibels (dB) et une horloge précise (woir eans.net).

Ce système génère des graphiques et des tableaux comme celui-ci :

eans.net

Malgré la pertinence et la qualité de ces représentations, difficile de discerner à partir de ces affichages, les données importantes de celles qui ne le sont pas. En l’occurrence, ce qui peut être intéressant, ce n’est pas tant d’avoir connaissance qu’un avion soit passé, mais plutôt de savoir si son niveau de bruit est « acceptable » dans une tranche horaire déterminée.

C’est ce qui m’a conduit à construire la visualisation suivante. Elle ne mentionne que les aéronefs qui ont dépassé des seuils de bruit dans les tranches horaires suivantes :

  • 0H à 6H : 75 dB
  • 6H à 18H : 75 dB
  • 18H à 22H : 75 dB
  • 22H à 24H : 75 dB (suite…)

Lire la suite

Un cours (MOOC) résumé avec le Mind Mapping

Je me suis inscrit il y a quelques semaines au MOOC « Fondamentaux en statistique » sur la plateforme FUN et j’ai donc suivi avec beaucoup d’intérêt cette formation en ligne (tout n’est pas terminé de mon côté ; je suis en retard…). En dehors du fait que cette activité demande beaucoup de temps, il m’est vite apparu, étant donné le découpage du cours et les nombreuses ressources communiquées, que l’utilisation d’une carte heuristique m’aiderait beaucoup dans la gestion de ce petit projet.

J’ai choisi XMind qui m’a semblé plus approprié dans ce cas de figure. Ce logiciel va à l’essentiel, est très simple, convivial, et j’y fais de nombreuses références lors de mes formations aux cartes mentales.

La première étape a été de créer une carte maître qui reprend les intitulés des têtes de chapitres au niveau des branches principales. Les sous-chapitres et quelques autres éléments constituent les branches secondaires. Cette carte est construite au fur et à mesure de l’avancement du MOOC.

mind-mapping-mooc

Chaque branche secondaire (généralement un sous-chapitre donc) renvoie vers une autre carte (une « feuille » pour reprendre la terminologie d’XMind) afin, bien sûr de ne pas surcharger la première carte et en vue de garder la structure du cours. Les aller-retour entre la carte principale et les cartes secondaires sont vraiment aisés avec les raccourcis symbolisés par les C (branche) et T (sujet central). Ceci constituent une structure gigogne très efficace. Ces feuilles (24 au total) contiennent donc les principaux éléments du cours issus de notes personnelles, de capture du support, de liens vers la séquence audio du cours, de liens vers d’éventuelles ressources, etc., etc.

Cartes gigognes

Ici, pas de dessins, d’icônes ou autres illustrations que j’utilise habituellement. Il s’agit d’un résumé de cours, une porte d’entrée vers les éléments détaillés, les exercices, bref, vers toute la connaissance à acquérir (ou à se réapproprier, et ce n’est pas si simple…).

feuille-xmind

Ouf, on respire !Les notions essentielles sont là, facilement accessibles avec toutes les ressources liées.

 

Lire la suite

La dataviz au service de la gestion des territoires

Comment rendre compréhensibles des informations sur la gestion des prélèvements effectués sur le fleuve Garonne ? C’est la question que m’a posé un client toulousain qui travaille dans ce domaine.

Classiquement, pour connaitre les prélèvements effectués sur la Garonne, des responsables d’Unités de Gestion (UG) saisissent les volumes d’eaux prélevés dans des formulaires web et le résultat est ensuite compilé dans une immense feuille Excel. Beaucoup de chiffres donc (fort utiles) mais dont on ne peut rien extraire rapidement : quelles UG (au nombre de 8) sont les plus concernées par ces prélèvements ? Quels affluents sont les plus sollicités ? Comment sont répartis ces m3 d’eaux dans les départements ?…

Comprendre et analyser rapidement un phénomène, observer des tendances, aller à l’essentiel : tels sont les défis de la visualisation de données et en tant que consultant formateur sur des solutions de dataviz, j’ai maquetté un outil basé sur un diagramme de Sankey et la librairie D3.

Voici ce que cela donne (attention, il s’agit bien d’une maquette : les chiffres ne sont issus de la réalité) :

Diagramme de Sankey sur la Garonne - Toulouse

 

Avec ce type de diagramme, il devient aisé de comprendre les flux des prélèvements dans les UG et les départements, et d’apprécier les volumes prélevés dans les rivières et affluents de la Garonne.

J’ai également rendu cette visualisation interactive de sorte qu’au survol des nœuds et des liens de ce réseau, des aides visuelles et des éléments chiffrés apparaissent :

Détail 1

Détail 2

Détail 3

Détail 4

En production, cet outil interagira bien entendu avec la base de données liée aux formulaires de saisie, de sorte qu’à tout moment on pourra effectuer une analyse visuelle.

 

Lire la suite

Une carte mentale d’introduction à une méthode de mémorisation

De nombreuses techniques de mémorisation existent pour retenir une suite de chiffres. L’une d’elles, appelée méthode des « tables de rappel » ou encore « Grand Système », se base sur un codage des chiffres par certaines consonnes de notre alphabet.

Il suffit de bien connaitre le codage des chiffres 0 à 9 pour se constituer un dictionnaire qui vous permettra alors de retenir facilement des numéros de téléphone, les décimales de Pi, des mots de passe, etc.

Voici l’association chiffres-mots sous la forme d’une carte mentale :

Carte heuristique sur la méthode du code chiffre-lettre

L’association, basée sur les sonorités, est donc la suivante :

Le son t ou d représentera le 1. Ainsi, un dé convient bien. On aurait également pu choisir le mot tas ou thé ou encore toit (noter que le deuxième t ne se prononce pas donc il n’intervient pas dans le codage).

De la même façon, 2 est associé au son n. Il pourra ainsi être représenté par un nez (ou un nid).

La suite de la table de rappel est la suivante :

3 => m ; 4 => r ; 5 => l ; 6 => j, g ou ch ; 7 = k, qu ou gu; 8 => f ou v, 9 = b ou p et enfin 0 => s ou z.

Comment mettre en pratique cette méthode ?

Commençons par exemple simple : Pour appeler les pompiers, vous faites le ??… le 18 car il y a « du feu » (soit du pour 1 et feu pour le 8). Vous pouvez donc construire des phrases entières en vous basant seulement sur la sonorité des mots qui la constitue.

Prenons maintenant ce numéro de téléphone (fictif) : 13 67 04 70 24

ce qui donne par exemple « dame chic sur case noire ». Maintenant, à vous de visualiser la propriétaire de ce numéro de téléphone habillée avec une belle robe sur la case noire d’un échiquier géant. Idéalement, votre image mentale doit être loufoque ou drôle pour mieux la retenir.

Je peux vous garantir qu’à tout moment si vous visualisez cette scène dans votre tête, vous retrouverez sans difficulté son numéro de téléphone !

Vous pouvez bien sûr vous aider des tables de rappel déjà constituées et construire votre histoire avec ces mots (voir les liens ci-dessous).

Par exemple : si je veux mémoriser le nombre Pi, je peux imaginer cette scène : un MouTon (31) se promène tranquillement sur une RouTe (41) quant il tombe sur une énorme LouPe (59) sur le bas côté ! Il la prends, regarde au travers et voit apparaitre une NiCHe (26), etc., etc. A vous de constituer votre propre histoire.

Les sites suivants mentionnent d’autres usages et de façon bien plus exhaustive que ce court billet.

Bonne lecture sur :

 

Lire la suite